Aidons l'Assemblée à écouter les citoyen-ne-s

« Merci de m'avoir lue, même si je doute que mon commentaire ne soit lu jusqu'au bout, voire lu tout court ! » Extrait d'une contribution à la consultation Égalité Femmes / Hommes

Top des contributeurs

  1. khena (230)
  2. VERONE (200)
  3. Petitdemange (180)
  4. Duncan (103)
  5. Val (87)
Consulter le top 50
819 contributions sont à analyser.
465 citoyens ont déjà contribué au total 4 045 fois

Aidons l'Assemblée à analyser la consultation sur l'égalité femmes / hommes


L'Assemblée nationale a mis en ligne une consultation afin d'évaluer l'efficacité de la loi sur l'égalité femmes / hommes. Dans ce questionnaire essentiellement à choix multiples, 5 questions qualitatives proposent aux citoyens de présenter par écrit des remarques, analyses, exemples ou ressentis personnels.

Les précédentes expériences de consultations citoyennes (« Droits des malades et fin de vie » organisée par l'Assemblée, « Republique numérique », organisée par le Gouvernement...) ont montré qu'il était encore difficile pour les parlementaires, le gouvernement et leurs services respectifs de lire et d'analyser un grand nombre de contributions textuelles dans un temps très court. Cela représente de très longues heures de travail.

En partenariat avec Democracy OS France et FaisTaLoi, Regards Citoyens propose à tout citoyen de participer au processus d'analyse et d'exploitation de ces contributions qualitatives afin de s'assurer que tous les propos seront lus et évalués. En incluant les citoyens au cœur du processus consultatif, cette première expérimentation de crowdsourcing au service du Parlement vise à venir en aide aux députés et aux administrateurs de l'Assemblée en leur facilitant la tâche de catégorisation et d'identification des différents types de contenus.

Les conclusions de ce travail collectif seront remises aux députés de la mission d'évaluation en charge de la consultation, à ses rapporteurs (Sébastien Denaja et Guy Geoffroy) et au président de la commission des lois (Dominique Raimbourg), le 25 octobre, lors d'une audition organisée à l'Assemblée.

Democracy OS France Fais ta loi, une initiative de Pb Solving Regards Citoyens

Partie « La place et l’image des femmes dans les médias audiovisuels et sur Internet »

À la question :
Si vous avez d’autres informations ou expériences qui vous semblent intéressantes pour améliorer la place et l’image des femmes dans les médias audiovisuels et sur Internet, vous pouvez les exprimer ici :

Une personne a répondu :

Le vocabulaire employé dans les médias contribue au sexisme (par exemple les insultes à caractères sexistes, les "blagues" de mauvais goût etc).
Au lieu de lancer des campagnes anti-sexisme ou de faire de temps des émissions sur la place de la femme, il faudrait qu'aucun contenu ne soit sexiste et que le sujet soit abordé d'une certaine façons dans toutes les émissions, y compris (et surtout) celles qui s'adresse à un public jeune et très jeune.
Par ailleurs, sur internet, aucun contenu sexiste sur facebook n'ai jamais supprimé (j'ai du signaler au moins 50 publications pour sexisme et aucune d'entre elles n'a été supprimé, en plus de ça le questionnaire de signalement ne propose même pas "sexisme") alors que les tetons de femmes, les femmes grosses et celles qui montrent leurs poils ou leurs règles sont systématiquement censurés des réseaux sociaux. Ce qui prouve que le système de censure les réseaux sociaux encourage lui même le sexisme.

Les contributions peuvent contenir des éléments très différents. Aidez-nous à les identifier.

Aidez-nous à faire émerger les contributions les plus originales.

Aidez-nous à faire émerger les propos les plus intéressants en vous mettant dans la peau d'un député.

Si vous avez le sentiment que cette contribution présente un problème (contenu vide, atteinte à la vie privée, lisibilité, légalité...), merci de nous l'indiquer en cliquant sur « Signaler un problème », nous vous proposerons un autre extrait de contribution à analyser.

Changer de contribution

Comment ça fonctionne ?

À chaque fois qu'une page est chargée, une réponse à la consultation Égalité Femmes / Hommes vous est présentée dans le cadre de gauche « Voici une réponse à la consultation ». Le cadre de droite vous propose d'analyser cette réponse en répondant à trois questions. Un quatrième question facultative peut vous être proposée, celle-ci vise à résumer un élément de la contribution.

Comment validez-vous les analyses ?

Chaque réponse à la consultation est considérée analysée et cesse d'être proposée à d'autres internautes uniquement lorsqu'elle a été décrite de manière identique par trois utilisateurs différents.

Oups, je me suis trompé et j'ai validé un formulaire contenant une erreur...

Ce n'est pas grave, la multiple validation rend très improbable que vous soyiez 3 utilisateurs différents à avoir commis exactement la même erreur, elle ne sera donc pas prise en compte.

Quelle garantie a-t-on que les députés vont tenir compte de tout ce travail ?

Cette initiative a été mise en place en lien avec la mission d'évaluation sur la loi Égalité Femmes / Hommes et les services de l'Assemblée nationale en charge de la consultation. Regards Citoyens fait partie, avec d'autres acteurs de la société civile, du comité de vigilance et de suivi de cette consultation. Regards Citoyens aura par ailleurs la possibilité d'intégrer ses remarques et analyses au rapport de la mission.

Pourquoi les services de l'Assemblée ne font-ils pas eux-mêmes ce travail : ils sont payés pour ça non ?

Les services de l'Assemblée nationale ne sont pas encore organisés ni outillés en interne pour traiter un grand nombre de contributions textuelles. En attendant qu'ils le soient, il semble intéressant que les citoyens leur apportent leur aide. De plus, en analysant collectivement le résultat des consultations, il est probable qu'il en ressorte des informations de meilleure qualité.

Pourquoi ne pas avoir lancé cette initiative dès le début de la consultation ?

Nous avons évalué qu'au delà de 500 réponses, une expérience de crowdsoucing de l'analyse des contributions devenait intéressante. Nous avons donc choisi d'attendre que cette étape soit franchie.

Pourquoi ne pas attendre la fin de la consultation pour analyser les contributions ?

La mission d'évaluation sur la loi Égalité Femmes / Hommes a organisé une audition de restitution des résultats de la consultation mardi 25 octobre. Vu que la consultation se terminera le 17 octobre, il nous a semblé peu probable de pouvoir animer l'expérience de crowdsourcing et en synthétiser les apprentissages en une semaine.

De plus, il nous semble que les participants pourraient se forger une opinion ou avoir des idées intéressantes sur les problématiques traitées par la consultation. Réaliser cette expérience de co-construction de l'analyse des contributions pendant la consultation pourrait donc permettre de recueillir des points de vue intéressants.

Comment avez-vous obtenu les données sur les réponses à la consultation ?

Les données sont publiées sur le site Open Data de l'Assemblée nationale. Elles sont mises à jour tous les matins par les services de l'Assemblée.

Comment puis-je faire une remarque ou une suggestion ?

N'hésitez pas à nous faire un petit mail à contact@regardscitoyens.org ou à poster un commentaire sur les réseaux sociaux avec le hashtag #ConsultEgalité.

Ce site est une création de Regards Citoyens en collaboration avec FaisTaLoi et Democracy OS France. Il vise à aider les parlementaires et les services de l'Assemblée à mieux prendre en compte les contributions issues de la consultation Égalité Femmes / Hommes en incluant les citoyens dans le travail de catégorisation et d'identification des différents types de contenus.

Les contributions textuelles des citoyens à la consultation de l'Assemblée portent sur 5 questions :

Pour éviter d'intégrer toute erreur de saisie ou tentative de vandalisme, chaque extrait de formulaire est présenté au hasard aux utilisateurs et n'est considéré comme correctement analysé que lorsque 3 utilisateurs différents auront saisi les mêmes informations.

Le logiciel permettant de réaliser et publier cette interface est un logiciel libre diffusé sous licence Affero GPL v3 et dont le code source est disponible en ligne sur GitHub.

Les données collaborativement reconstruites grâce à cette interface seront publiées en Open Data sous Licence Ouverte sur NosDonnées.fr et data.gouv.fr.

Merci à Getfunky Paris pour sa photo de l'Assemblée nationale.

Les mentions légales usuelles des sites de Regards Citoyens s'appliquent.